Lettre ouverte au Premier Ministre

Carrières temporaires : de lourdes irrégularités pourraient remettre en cause la Déclaration d'Utilité Publique du projet d'autoroute Castres-Toulouse.

Le Collectif Stop Carrière – Montcabrier 81 adresse, avec le soutien de plusieurs associations et organisations, une lettre ouverte au Premier Ministre.
En 2016, nous étions invités à participer à l’Enquête Publique sur le projet d’autoroute Castres-Toulouse.
Au même moment, la société NGE lançait en toute discrétion son projet de 3 carrières temporaires pour fournir le remblai du chantier d’autoroute.
PROBLÈME : Selon l’Enquête Publique, le remblai proviendra des carrières existantes.
Par conséquent, l’impact environnemental et financier du projet d’autoroute est sous-estimé puisqu’il ne prend pas en compte les nouvelles carrières. La Déclaration d’Utilité Publique de 2018 repose donc sur une Étude d’Impact Environnemental incomplète et mensongère !
NGE souhaite dissocier les carrières de l’autoroute, ce qui revient à découper le projet autoroutier en tranches. Résultat: ça donne l’illusion que les coûts environnementaux et financiers du projet d’autoroute sont moindres.
Mais en 2020, ces pratiques ne passent plus ! Le Président de l’Autorité Environnementale nous le confirme :

Les projets de carrières qui ont pour seule finalité d’approvisionner un chantier routier font partie du même projet. Cette approche a fait l’objet de plusieurs jurisprudences depuis deux ans. L’étude d’impact du projet routier doit les prendre en compte.

Nous demandons aujourd’hui, par cette Lettre Ouverte, aux instances compétentes de réagir rapidement face à ces irrégularités intolérables qui soulèvent une colère légitime et grandissante.
Télécharger la Lettre Ouverte